Archive de la catégorie ‘FFS’

Intervention de Hocine Aït-Ahmed lors de la commémoration de l’assassinat d’Ali MECILI

Mercredi 6 mai 2009

 » Le système innove en légalisant ce qu’il a toujours fait et ce qui lui a permis de durer : il décrète et légifère l’oubli et l’impunité. Il légifère le refus de ce qui constitue précisément l’histoire d’un peuple : la mémoire. Il paraît que nous devons circuler, qu’il n’y a plus rien à voir : ni Mécili, ni Boudiaf, ni Mahiou, ni personne. Il n’y a plus rien à voir et surtout pas 200 000 morts et 15 000 disparus.

Que faire alors de nos yeux, de cette mémoire qu’on prétend nous dénier ? VOIR et SE SOUVENIR précisément. »

(suite…)

Aux étudiant(e)s militant(e)s et sympathisant(e)s du FFS

Mardi 5 mai 2009

Les étudiants militants et sympathisants du Front des Forces Socialistes ainsi que les inscrits à l’école de formation politique « Ali Mecili » sont invités aux rencontres régionales des jeunes. Elles se tiendront selon le calendrier suivant :

Jeudi 7 mai 2009 :

  • A Tizi Ouzou : elle sera animée par Karim Tabbou, Premier secrétaire du parti à l’institut des techniques Hôtelières (ITHT) à 14h00.

  • A Alger  : au siège national du parti et sera animée par Arezki Bentaleb, secrétaire national chargé de l’évaluation à 14h00.

  • A Béjaia : à la salle du collège syndical de la ville. Elle sera animée par Djamel Bahloul, secrétaire national chargé des grands dossiers à 14h00.

    (suite…)

FFS: communiqué d’information

Mardi 5 mai 2009

A l’occasion de la commémoration des événements du 8 mai 1945, le 1er secrétaire du FFS animera une conférence débat à KHERRATA le vendredi 8 mai 2009 à 10H00 à la salle « EL KHALIFA ». A la fin de la conférence, il sera procédé à un recueillement devant la stèle commémorative de ces événements dans la commune de TASKRIOUT. 

Par ailleurs, dans le cadre du programme de mise en place des structures du parti, le secrétariat national chargé de l’organisation et du développement du parti a programmé une série d’activités.

(suite…)

Hocine Aït Ahmed

Samedi 25 avril 2009

«  Le patriotisme aujourd’hui, c’est la démocratie. « C’est ainsi que leader du FFS définit le sens de sa vie politique de l’après-Indépendance.

Hocine Ait Ahmed, président du FFSaura réussi ainsi à se donner une seconde identité aussi forte que la première, pourtant si emblématique, de dirigeant historique de la lutte armée pour la libération nationale. Hocine Aït-Ahmed demeure, à 74 ans, la figure de proue de l’opposition algérienne. Ni son exil prolongé en Suisse, que même des proches ont fini par lui reprocher, ni les crises de direction cycliques qui secouent son parti n’ont réellement entamé son aura d’opposant.

(suite…)

REGLEMENT INTERIEUR DU FFS

Mercredi 22 avril 2009

DISPOSITIONS GENERALES

Article 01 : Le présent règlement intérieur conformément aux statuts, définit les conditions générales de fonctionnement de l’ensemble des structures et des organes du parti. Il entre en vigueur dés son adoption par le conseil national

Article 02 : Il est institué une école de formation des militants dans le parti. Cette école est dirigée par un animateur des programmes nommé par le président sur proposition du secrétariat national. Le siège officiel de l’école de formation est la salle de conférence « ALI MECILI » du siège national. L’animateur des programmes de formation est nommé pour un mandat de (02) deux années à compter de la nomination du 1er secrétaire national. L’animateur des programmes présente son programme d’animation et de formation au conseil national.

(suite…)

STATUTS DU FFS

Mercredi 22 avril 2009

EXTRAITS DU DISCOURS DE Hocine AIT AHMED

4ème CONGRES DU PARTI

5,6 & 7 septembre 2007

« …Pour un observateur initié, pour vous, c’est un miracle si le FFS est encore là. Et ce miracle vous l’avez construit petit à petit comme un nid, pierre par pierre comme un temple de la démocratie, mot par mot comme un lexique d’espérance, douleur après douleur comme un champ de résistance. Aussi par reconnaissance aux anciens et aux plus jeunes, je vais esquisser l’odyssée du FFS pour arriver à ces assises… »

« …Aucune raison, aucun alibi d’image ou de cohésion organique ne doivent empêcher de faire le point sur notre fonctionnement et nos dysfonctionnements. La concertation, le débat doivent être la règle à tous les échelons du parti. C’est consacré par nos textes, cela doit être plus consacré encore par nos comportements. Cependant aucun texte ne peut être brandi pour casser l’âme du FFS, son âme de résistance à la dictature et l’oppression. Aucun texte ne peut soumettre l’autonomie stratégique du FFS pour l’arrimer à je ne sais quel clan, à je ne sais quelle communauté fut-elle génétique. Aucune manipulation frondeuse ne nous fera dévier de notre ligne originelle pour le combat de la démocratie. Aucune ambition, aucun calcul ne fera abdiquer notre volonté d’ouverture… »

Hocine AIT AHMED

STATUTS DU PARTI

(suite…)

Activités de proximité et d’organisation du parti programmées les 23 et 24 Avril 2009

Mercredi 22 avril 2009

 

SECRETARIAT NATIONAL

Alger le mercredi 22 avril 2009

Communiqué d’information

Poursuivant son activité politique de proximité et d’organisation du parti, le Front des Forces Socialistes organise une série de manifestations dans plusieurs localités du pays. Le programme est le suivant :

1. 1er forum des maires et élus APW du FFS. C’est un forum de débat et de formation des élus sur la gestion des collectivités locales. Le professeur M. TAIEB ESSAID, spécialiste dans les questions du management et de la gouvernance locale, donnera une conférence intitulée : Gouvernance locale et société civile. Ce forum aura lieu le jeudi 23 avril 09 au siège national du parti à 11H00

2. Rencontres de débat avec les militants des fédérations de Bordj Bou Arreridj, Oran et Alger. Ces rencontres se tiendront et seront animées respectivement comme suit :

- Siège fédéral de B.B.A le jeudi 23 avril 2009 à 14H00 animée par M. TABBOU Karim, 1er secrétaire du parti.

- Siège fédéral d’Oran à 14H00 animée par M. NEBBOU Mohamed chargé du suivi des fédérations et M. BENAMEUR Belkacem secrétaire national à la coopération municipale.

- Siège national du parti le vendredi 24 avril 2009 à 10H00 animée par le 1er secrétaire du parti et M. BENBELKACEM Belkacem chargé de l’organisation et développement du parti

3. Se tiendront également les rencontres des militants des communes d’AIT NAWEL MZADA et AIN LEGRADJ dans la wilaya de SETIF le jeudi 23 avril 2009 à 14H00. Ces rencontres seront animées respectivement par M. KHODIR Madani secrétaire national chargé du développement durable et M. Djamel BAHLOUL secrétaire national chargé des grands dossiers

4. Conférence – débat dans la commune de NACIRIA qui sera animée par les membres du secrétariat national. Cette conférence se tiendra dans le cadre des activités locales de commémoration du printemps démocratique de 1980.

Le 1er secrétaire national

KARIM TABBOU

Le taux réel de la participation au scrutin présidentiel du 9 avril 2009 ne dépasse pas les 18% SECRETARIAT NATIONAL

Lundi 20 avril 2009

 Communiqué N°02 jeudi 9 avril 2009

   Le taux réel de la participation au scrutin présidentiel du 9 avril 2009 ne dépasse pas les 18%. Ce chiffre a été obtenu sur la base d’informations recueillies par les militants et les élus du parti, les amis des syndicats et des associations autonomes. Ils ont été recoupés par les chiffres de sources amies. Le scrutin a été marqué par une fraude massive, généralisée et à ciel ouvert. Du jamais vu chez nous, du déjà vu au temps colonial. Depuis 1997, Ouyahia s’est surpassé et s’est bonifié. Le cru 2009 est remarquable. Des présidents d’APC découvrent avec stupéfaction que le jour du scrutin des milliers de noms sont venus subitement gonfler le fichier électoral de leur commune. Dans la capitale comme dans d’autres villes du pays, nos militants découvrent des bus remplis de citoyens étrangers à la commune venus voter dans des centres préalablement sélectionnés. Dans certaines régions, des militaires votent ouvertement plusieurs fois dans plusieurs communes. Dans beaucoup de localités, la progression des chiffres montre de manière irréfutable que dès la mi-journée, un ordre central a été donné de procéder au bourrage des urnes et à la manipulation des chiffres. Quoi qu’il en soit, l’indifférence et l’atonie des algériennes et des algériens ont marqué ce scrutin comme elles ont marqué la campagne électorale. A elle seule cette absence de mobilisation suffirait à démentir les chiffres surréalistes avancés par le ministre de l’intérieur. Il s’agit là d’une nouvelle imposture autoritaire.

Le 1er secrétaire national Karim TABBOU

Karim Tabbou à Amizour: “Nous allons mener notre campagne anti-vote”

Lundi 20 avril 2009

tab1.jpg

Le premier secrétaire du FFS a choisi la ville d’Amizour pour entamer sa campagne pour le boycott des élections présidentielles devant un nombreux public. Karim Tabbou a, dans son pamphlet, tiré sur “tous ceux qui bougent” pour ces élections. Il dira d’abord qu’à cette occasion de la journée historique d’arrêt des hostilités entre la France et l’Algérie, son parti appelle à casser les interdits pour expliquer par la suite que le chef de daïra d’Amizour a interdit ce regroupement, ce qui dément, selon l’orateur, les dires du ministre du l’Intérieur Yazid Zerhouni que les partisans du boycott sont libres d’activer. L’orateur estime que le FFS reste le seul opposant politique au pouvoir actuel et pour lequel le boycott est devenu un cauchemar qui hante les esprits de ses dirigeants. Selon Tabbou, “les populations se désintéressent de ces simulacres d’élections et le FFS ne fait que capter ce que pense cette population outrée.

1234